Activités de 1986 – à nos jours (Résumé)

flche3 Activités de 1986 – à nos jours (Résumé)

Au cours des trois dernières décennies,, et dans le cadre de son objectif défini pour Haïti, le CHRD a été active dans des initiatives de dimensions modestes dans les secteurs de la santé, de l’agriculture et ans le secteur de l’Education. Dans le domaine de l’Education particulièrement, le CHRD a mis en place et réalisé, des programmes de Bourses d’étude en octroyant des allocations financières,
– soit, à des  parents, en situation précaire, d’enfants du Préscolaire, de l’Ecole Fondamentale et du Secondaire, tant en milieu urbain que rural
– soit, directement à des jeunes étudiant(e)s haïtien(ne)s universitaires, ou en formation technique et professionnelles.

raw Le CHRD et les enfants des  victimes du massacre de Jean-Rabel

Des jeunes du Nord-Ouest issus de familles victimes du massacre de Jean-Rabel, 23 juillet 1983, ont été pendant de longues années bénéficiaires de ces programmes.

raw Le CHRD et le Séisme de janvier 2010

Suite au séisme du 12 janvier 2010, à Port-au-Prince, le CHRD a été dans des actions humanitaires dans des camps de compatriotes sinistrés, notamment en aidant quelques familles à se reloger et en participant à des distributions de tentes, de produits alimentaires ,de trousses hygiéniques et de médicaments.

raw Au Cap-Haïtien, le CHRD a mobilisé dans le cadre d’un programme psychosociale une équipe composée de psychologues et de thérapeutes entraînés pour venir en aide à des enfants rescapés du séisme  venant de Port-au-Prince.

raw Et à Saint-Marc (Artibonite), le Freycineau janv 2011 acc. goudou - 11CHRD avait mis en place un petit programme d’urgence pour accueillir à Freycineau (Saint-Marc) de juillet 2010 à février 2012, des parents et leurs enfants qui avaient fui la capitale après la catastrophe.

Freycineau janv 2011 acc. goudou - 02Freycineau janv 2011 acc. goudou - 04goudoufrey
Ainsi, une prise en charge complète, a été faite pour un groupe de sinistrés de 22 personnes, soit 12 adultes dont 8 femmes et une dizaine d’enfants.
(Album photos

 

raw Mise à nu de la vulnérabilité du pays

Le séisme du 12 janvier 2010 et le cyclone Matthew ont mis à nu l’état de vulnérabilité du pays. A cela s’ajoute une profonde crise à dimensions multiples trouvant aujourd’hui son expression ultime dans:

-   l’escalade de la violence et dans toutes ses manifestations politiques et/ou , traditionnelles, … et l’émergence de nouvelles formes extrêmes, criminelles,.. à mains armées…
- un mouvement d’émigration massive des jeunes  vers le Chili notamment.

raw Engagement du CHRD

Le constat est alarmant. Le CHRD continue d’apporter sa contribution, si minime soit-elle, au renforcement du travail de la société civile haïtienne qui se propose de « refonder l’action citoyenne et populaire dans ses dimensions sociale, économique, politique, culturelle et intellectuelle. »

 

 

traitfoncé

1er et 2 novembre 2017
Séminaire sur la Thématique de Thérapie sociale
  au Cap-Haïtien

JuAn1 IMG_7162Initiative de Jules Anantua, Directeur du CHRD, le séminaire a rassemblé 18 participants: Enseignants, infirmières, psychologues, éducateur, agronome, sociologue, … a été animé par deux Intervenants suisses en Thérapie sociale, Alain Schwaar et Sylvie Uhlig Schwaar, de l‘Association Dire et Agir. Au cours des 2 jours d’Atelier/formation, sur le thème « Comprendre la violence et ses effets pour agir. » l’accent a été particulièrement mis sur l’exercice de la violence en milieux scolaires haïtiens.

traitfoncé

 

 Première Partie: Le Programme

SEMINAIRE SUR LE THERAPIE SOCIALE
Date:  1er – 2 novembre 2017
Lieu:    Kiteyo, Cap-Haitien

Institution d’accueil : CHRD/NORD
Centre Haïtien de Recherche et de Développement

Intervenants: Alain et Sylvie Shwaar
de l’Association suisse,  Dire et Agir

Thème    « La Thérapie sociale comme mécanisme de participation à la lutte pour  la réduction de la violence dans les rapporte sociaux »

Explications    Dans un premier séminaire, le thème principal est « La violence : qu’est-ce que c’est? » Et aussi où se cache-t-elle et comment s’applique-t-elle?
La violence étant le principal obstacle au vivre-ensemble, il est important de bien comprendre ses mécanismes et effets pour ensuite envisager de la faire diminuer, et ce à partir de son propre vécu.

Ce premier séminaire de 2 jours, s’adresse particulièrement à des personnes ( 18 à 25) sensibilisées par le thème.

Les interventions tiendront compte  du matériel tiré du contexte local et des  expériences personnelles des participants  dans le cadre de leurs activités professionnelles respectives ( violence dans les rapports sociaux, violence à l’école, etc…).

Attente de CHRD    Appropriation de la thématique de thérapie sociale par des formateurs, moyennant des rencontres d’approfondissement et de suivi, en vue de sa vulgarisation notamment, en milieu universitaire et scolaires.
Poursuite de la collaboration avec Dire et Agir en matière d’appui technique.

flche3Deuxième Partie: Déroulement du Séminaire
Rapport et Illustrations

Programme 2018/201: Appui à la lutte contre la violence sur Mineur(e)s

 

Keep in Touch |
Thierry ROBERT |
Queerasse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Suicide Assiste
| Danza
| Lecoindubonsens